AIDE | QUITTER

Détail de l'offre

 

Année académique 2016-2017
24/03/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Master en sciences politiques, orientation relations internationales (MA-PINT)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus Solbosch
Niveau dans le cycle 2e cycle Master
Faculté Philosophie et sc. sociales
Titre délivré Master
Nombre de crédits requis 120
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Corinne GOBIN, Christian OLSSON
Secrétaire(s) : Amandine CRESPY
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

Plus généralement, la formation a aussi pour objectif l'acquisition de compétences cruciales dans la vie professionnelle : l'expression orale et écrite cohérente et agencée, la capacité à trouver et gérer parfaitement l'information la maîtrise d’une autre langue, un des éléments clés pour l'accès au marché du travail. Les étudiants sont régulièrement amenés à lire des textes en anglais et certains enseignements sont dispensés en anglais.


Profil d'enseignement

Les points 1 à 4 concernent les études de bachelier, le point 5 concerne les Masters

Profil d'enseignement (finalité Mondialisation et politiques publiques)

 

Profil d'enseignement (finalité Sécurité, paix, conflits)


Profil d'enseignement (finalité Monde)

Structure du cursus et disciplines enseignées

Le MA en sciences politiques, orientation relations internationales permet aux étudiants de devenir des politologues de tout premier plan dans le domaine des relations internationales. Il vise à l'acquisition de compétences spécifiques préparant ses diplômés aux métiers de la fonction publique européenne ou des organisations internationales telles l'ONU et les organisations de l'ONU et ses organisations, la Banque mondiale, l'OCDE, les ONG internationales, etc. comme aux métiers qui ont trait aux domaines de la perspective et de la prospective dans le secteur privé, notamment dans le secteur bancaire ou celui des assurances.

Le MA implique le choix d'une spécialisation parmi les finalités suivantes :

  • la finalité Mondialisation et politiques publiques
  • la finalité Sécurité, paix, conflits.
  • la finalité Monde co-diplômante est organisée en collaboration avec les universités partenaires de la Faculté. Cette finalité est accessible sur dossier après avoir validé 60 crédits dans un MA en sciences politiques (orientation générale ou Relations internationales - voir conditions d’accès). 

Généralement, les étudiants ont plus ou moins 15 heures d’unités d’enseignement (cours et séminaires) par semaine.


REM: Si votre dossier correspond aux critères d'admission, il vous sera possible de réaliser l'agrégation au cours de vos études de Master, en tant qu'inscription complémentaire. Nous attirons toutefois votre attention sur le fait que vous ne pourrez être diplômé de l'agrégation que si vous avez réussi les 120 crédits du Master également.

Méthodes d'enseignement

Le MA en sciences politiques, orientation relations internationales, associe plusieurs méthodes pédagogiques. Les étudiants sont amenés à suivre des exposés ex-cathedra  mais aussi des séminaires, et à élaborer et présenter des travaux personnels, articulés sur un travail de terrain. Le mémoire de fin d'études permet d'appliquer de façon active et originale les connaissances acquises  grâce aux unités d’enseignement précédentes.

Débouchés et métiers visés

Les diplômés sont bien armés pour accéder à une palette d'emplois dans différents secteurs : fonction publique européenne, carrières internationales, enseignement et recherche, perspectives et prospectives dans le secteur privé (géopolitique, géostratégie...), par exemple dans le secteur bancaire ou des assurances.

Activité à tous les niveaux de la vie politique et sociale (partis, syndicats, monde patronal, groupes de pression), et cabinets politiques
  • Métiers de la fonction publique locale, régionale, belge et européenne, carrières internationales (diplomatie, institutions internationales comme l'ONU, l'OCDE, le Conseil de l'Europe)
  • Fonctionnaire d'encadrement dans le secteur non marchand (p.ex. : association d'utilité publique, ONG, humanitaire, mission publique locale…)
  • Analyste dans le secteur privé (p.ex. secteur bancaire)
  • Métiers de la communication et journalisme (écrit et audiovisuel) : porte-parole, journaliste, attaché en communication
  • Recherche

International /Ouverture vers l'extérieur

En sciences politiques, il existe une grande tradition d'échanges d'étudiants vers de nombreuses universités de l'Union européenne et des pays d'Europe centrale, ainsi que vers les universités nord-américaines (Canada, Québec, USA).

L'étudiant peut partir pendant un semestre ou toute l'année. Pour les étudiants qui seraient déjà partis en programme d’échange au cours de leurs études en bachelier, il existe aussi la possibilité de faire un stage à l’étranger (Erasmus placement).

Les étudiants ont également la possibilité d’obtenir un double diplôme en sciences politiques avec l’université chinoise de Tongji à Shanghai ou l’université italienne la LUISS à Rome.



Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

Ce Master a été pensé pour offrir aux étudiants la formation la plus percutante et la plus intéressante possible avec l'ambition d'ouvrir aisément les portes d'un emploi valorisant. A l'ULB, la formation en sciences politiques dans le domaine des relations internationales bénéficie aussi de la mise en commun d'un nombre significatif de cours avec l'Institut d'études européennes (IEE), l'un des meilleurs en Europe, et du Centre de droit international, également mondialement réputé.


Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Contact du cursus

Département de Science Politique : http://philoscsoc.ulb.be/scpo/fr/programmes/masters/master-en-sciences-politiques-relations-internationales

Secrétariat

Pascale Meekers, 02/650 39 04, pascale.meekers@ulb.ac.be, Bureau H3 229, Avenue Paul Héger, 6 - Campus du Solbosch, Bâtiment H - 3ème étage, B-1050 Bruxelles

Cursus

Obtenez les informations détaillées en cliquant sur le lien correspondant :

Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Sécurité, paix, conflits - Code année : M-PINTP/D214
Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Monde - Code année : M-PINTM/D215
Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Mondialisation et politiques publiques - Code année : M-PINTG/D216

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page