AIDE | QUITTER

Détail de l'offre

 

Année académique 2016-2017
24/03/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Master en sciences mathématiques (MA-MATH)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus La Plaine
Niveau dans le cycle 2e cycle Master
Faculté Sciences
Titre délivré Master
Nombre de crédits requis 120
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Paul GODIN
Secrétaire(s) : Joel FINE
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

La mathématique joue un rôle fondamental dans notre société technologiquement avancée. Elle constitue une discipline en continuelle évolution : des résultats nouveaux sont obtenus à un rythme de plus en plus soutenu.  Ces résultats apportent des réponses soit à des questions générées par le progrès interne, soit à des problèmes issus d’autres disciplines ou encore d’applications dans la vie réelle.  La mathématique s'avère indispensable dans la plupart des domaines des sciences et techniques : cryptage et codage, imagerie médicale, télécommunications, théories des particules, recherche spatiale, bioingénierie, météorologie, modélisation écologique, économie et finance, ...

Afin de former des mathématiciens prêts à contribuer tant au développement théorique de la discipline qu’à la résolution de problèmes d’origines diverses, le master en sciences mathématiques développe les facultés d'abstraction, de rigueur et d'inventivité. Ses diplômés sont capables de mettre en oeuvre le


s méthodes existantes, d'élaborer de nouvelles applications, de développer et transmettre leur discipline. Le master conduit, par des choix appropriés d'options, à des carrières d'enseignement, des carrières centrées sur la recherche, et des carrières dans le secteur privé.

Profil d'enseignement

Profil d'enseignement

Structure du cursus et disciplines enseignées

Finalité approfondie 

Cours obligatoires: 

  • Analyse fonctionnelle
  • Géométrie convexe et discrète
  • Géométrie différentielle et applications
  • Initiation à la recherche et à la communication scientifique
  • Mémoire 

Cours à option dirigée: 

Au moins un cours dans trois des quatre modules suivants : 

  • Géométrie et algèbre
    • Groupes et géométrie
    • Polytopes convexes
    • Algèbre combinatoire
  • Analyse et équations aux dérviées partielles
    • Méthodes variationnelles et équations aux dérivées partielles
    • Ondlettes et applications
    • Introduction à l’homogénéisations des ´´quations aux dérivées partielles
  • Géométrie différentielle et topologie
    • Géométrie riemannienne
    • Groupes et algèbres de Lie
    • Topologie algébrique
  • Mathématiques Appliquées
    • Graduate statistics
    • Optimistation, algorithmes et applications
    • Calcul stochastique 

Cours optionnels : 

A choisir dans une longue liste de cours de mathématiques avancés 

Finalement, un choix libre parmi les programmes de tous les masters en mathématiques, statistiques, phys
ique, informatique, bioinformatique et modélisation ou n’importe quel autre cours (y compris hors ULB) moyennant l’approbation du jury, pour obtenir un total de 120 ECTS en deux années. 

Finalité didactique

Cours obligatoires :

  • Cours de pédagogie, stages et l’enseignement
  • Initiation à la communication scientifique
  • Mémoire 

Cours à option dirigée : 

À choisir parmi une longue liste de cours de mathémagiques (pures, appliquées et statistique y compris).

 

Cours optionnels : 

Un choix libre parmi les programmes de tous les masters en mathématiques, statistiques, physique, informatique, bioinformatique et modélisation ou n’importe quel autre cours (y compris hors ULB) moyennant l’approbation du jury, pour obtenir un total de 120 ECTS en deux années

 

Méthodes d'enseignement

La plupart des enseignements comportent un cours magistral plus des activités où l’étudiant se montre actif (exercices dirigés en salle, rédaction de textes, exposés, stages, etc.)

Lors des travaux personnels et du mémoire, l'étudiant développera sa créativité et pourra même contribuer à l'avancement des mathématiques.

Débouchés et métiers visés

Les débouchés du master en sciences mathématiques sont très diversifiés. Moins de 10 ans après leur promotion, 7% des diplômés poursuivent des études complémentaires, 15% des diplômés  sont professeurs (enseignement secondaire ou supérieur), 36% poursuivent une carrière de recherche (universités ou autres institutions) et 42% travaillent dans le secteur privé (banques, industries pharmaceutiques,...).
La demande d'enseignants en mathématiques reste très forte. Par ailleurs, les emplois largement accessibles dans le privé sont particulièrement variés : postes élevés dans les organismes financiers, responsables d'études biostatistiques, consultants pour l'aide à la décision ou la gestion de réseaux, etc.


De professeur d’école à cadre dans une banque en passant par chercheur, les mathématiciens diplômés du master exercent des métiers variés.  


International /Ouverture vers l'extérieur

Tant en bloc 1 qu’en bloc 2 du MA l’étudiant peut passer un ou deux quadrimestres dans une autre institution d’enseignement supérieur. Ce séjour peut se réaliser aussi bien en Europe que hors Europe, grâce au programme Erasmus ou aux nombreux accords conclus avec d’autres universités


Une convention avec les départements de mathématiques des institutions universitaires de Belgique francophone et du nord de la France donne accès aux cours des masters de l'Université Catholique de Louvain (UCL), de l'Université de Liège (ULg), de l'Université de Mons (UMons), des Facultés Universitaires Notre Dame de la Paix à Namur (FUNDP), des Universités Artois, Lille 1 (USTL), Littoral - Côte d'Opale (ULCO), Valenciennes et Hainaut-Cambrésis (UVHC). Le programme du master comporte des enseignements de la VUB, d’autres pouvant aussi être choisis grâce à la liberté de sélectionner jusqu’à 30 ects dans d’autres maîtrises. Ainsi, l'étudiant peut se constituer un programme d'études qui reflète son intérêt pour ses disciplines mathématiques de prédilection.


Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

Bien que formé essentiellement de cours, le programme laisse néanmoins une grande part à des activités personnelles de l’étudiant. La finalité approfondie comporte par exemple des travaux d’initiation à la recherche et à la communication scientifique. La finalité didactique prévoit une présence (active et passive) en classe. Dans les deux finalités, le mémoire prend une place importante et donne l’occasion à l’étudiant d’approfondir un sujet de son choix, d’en réaliser une synthèse voire même
d’y contribuer en apportant de nouveaux résultats. Les diplômés sont ainsi préparés à aborder des problèmes nouveaux, comme ils en rencontreront soit en recherche pure soit dans des domaines d’application des mathématiques.


Le Master s'appuie sur la réputation internationale des équipes de recherche du Département de Mathématiques. Des collaborations avec les départements d'économie, d'informatique et de physique de l'ULB ainsi que les conventions avec des universités proches élargissent l'offre de cours (certains donnés en anglais ou néerlandais).  Le programme est conçu de sorte que l’étudiant puisse développer son intérêt pour l’une des disciplines mathématiques parmi un grand choix.  Citons notamment celles représentés dans les pôles du département de mathématique de l’ULB : algèbre et combinatoire, analyse et équations aux dérivées partielles, géométrie différentielle, mécanique et mathématique appliquée, probabilités, sciences actuarielles, statistique mathématique, enseignement des Mathématiques.

Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Contact du cursus


Cursus

Obtenez les informations détaillées en cliquant sur le lien correspondant :

Master en sciences mathématiques, à finalité approfondie - Code année : M-MATHA/F281
Master en sciences mathématiques, à finalité didactique - Code année : M-MATHD/F282

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page