AIDE | QUITTER

Catalogue des programmes - Détails du programme

 

Année académique 2016-2017
26/02/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Master en ingénieur civil physicien (MA-IRPH)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus Solbosch
Niveau dans le cycle * 2e cycle Master
Faculté Ecole polytechnique Bruxelles
Titre délivré Master
Nombre de crédits requis 120
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Pierre-Etienne LABEAU
Secrétaire(s) : Simon-Pierre GORZA
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

Grâce à une connaissance approfondie des fondements physiques et à des compétences avancées de modélisation, l'ingénieur physicien conçoit des solutions innovantes dans des contextes très variés allant de la recherche scientifique fondamentale aux applications industrielles de haute technologie, et ce dans des domaines aussi divers que l'ingénierie nucléaire, l'ingénierie médicale, l'ingénierie quantique, la physique des lasers et la photonique. Ce profil requiert de fortes compétences en physique au niveau microscopique, impliquant l'étude du monde quantique et de ses applications en physique atomique, moléculaire, nucléaire et de l'état solide ainsi que dans le domaine de l'optique.


Profil d'enseignement

Profil d'enseignement 

Structure du cursus et disciplines enseignées

Le cursus d'ingénieur civil physicien est idéalement entamé dès le bloc 3 du bachelier ingénieur civil, à travers un module de cours optionnel en physique. Celui-ci comporte des enseignements de mathématiques, de calcul numérique et de physique quantique complémententaires à ceux dispensés en blocs 1 et 2, ainsi que des cours introductifs à la physique du solide et des semiconducteurs, et à l'optique physique. Le master ingénieur civil physicien est néanmoins accessible à toute autre option du bachelier ingénieur civil, pour autant que ces quelques prérequis soient comblés par l'étudiant.

Le master proprement dit comporte un premier bloc obligatoire, reprenant des modules en mathématiques appliquées, en physique microscopique, en ingénierie physique et en introduction au génie nucléaire, ainsi qu'un projet de physique appliquée ou de coopération au développement. Le bloc 2 comporte un mémoire de fin d'études, véritable initiation à la recherche scientifique pouvant être réalisé à l'École polytechnique ou en dehors (industrie, centre de recherche, autre faculté ou université...). Les enseignements s'articulent autour de deux orientations principales mutuellement exclusives,

  • ingénierie quantique et photonique,
  • énergie, sciences et techniques nucléaires,

et d'un choix très large de cours optionnels. Un stage de 3 mois peut également être réalisé, éventuellement couplé au mémoire, ainsi qu'un projet chef d'équipe.

Détail des disciplines de l'ingénieur physicien


Méthodes d'enseignement

La formation comporte une base de cours ex-cathedra couvrant environ la moitié des heures d'enseignement. L'autre moitié se compose d'exercices, de travaux pratiques en laboratoires et de projets. La partie pratique évolue du bloc 3 du bachelier au bloc 2 du master, pour laisser de plus en plus d'autonomie aux étudiants, avec en particulier un projet individuel obligatoire de 5 ECTS en bloc 1 du master, puis un stage optionnel de 10 ECTS en bloc 2 du master. Un des objectifs de cette évolution est que l'étudiant acquière certaines compétences indispensables à la réalisation du mémoire de fin d'études, véritable initiation à la recherche scientifique, effectuée au sein de l'École polytechnique ou en dehors (centre de recherche, entreprise, autre faculté ou université...). Ce mémoire, valorisé pour 20 ECTS, peut être couplé au stage de 10 ECTS et peut constituer l'amorce d'une thèse de doctorat.

Plusieurs cours comportent des visites de centres de recherche (Centre de l'Énergie Nucléaire de Mol, CERN...) et d'entreprises (centrales nucléaires...). Les possibilités d'Erasmus (d'un quadrimestre ou d'une année), ainsi que celles de double diplôme, sont communes avec les autres filières de l'École polytechnique de Bruxelles.

 

Débouchés et métiers visés

Les débouchés directement visés à travers le programme des cours sont

  • la recherche industrielle de pointe
  • la recherche scientifique appliquée et fondamentale (institutions académiques et centres de recherche, en Belgique comme à l'étranger)
  • l’industrie nucléaire et les entreprises associées
  • le contrôle nucléaire et la radiophysique médicale
  • l’ingénierie et les techniques médicales
  • les télécommunications optiques et la photonique
mais les métiers des ingénieurs civils physiciens sont en pratique extrêmement variés et recouvrent également tous les secteurs industriels où la physique et les mathématiques appliquées sont présentes :
  • télécommunications
  • technologies de l'environnement
  • microélectronique
  • informatique

ainsi que les secteurs économiques où les capacités de modélisation des ingénieurs civils physiciens sont particulièrement appréciées, en particulier

  • le secteur bancaire et financier
  • les assurances.

International /Ouverture vers l'extérieur

ERASMUS Bloc 1 et bloc 2 de MA

Doubles Diplômes (Centrale Paris, Supélec, Ecole Polytechnique de Milan, Supaéro, VUB, …)

Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires (Saclay, Cadarache), bloc 2 du MA.

 

Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires

Institut Supérieur Industriel de Bruxelles

Université des Sciences et Techniques de Lille

CERN

Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

Cette formation combine une solide formation polytechnicienne, donnant accès à tous les métiers traditionnels des ingénieurs civils, avec des connaissances poussées en physique, ouvrant les portes à un doctorat en physique fondamentale ou appliquée. La formation en génie nucléaire est une spécificité de l'ULB très demandée en Belgique comme à l'étranger. Elle peut aussi être obtenue en effectuant le bloc 2 du master en France à l'Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires.


La formation d'ingénieur civil physicien de l'ULB repose sur la compréhension en profondeur des phénomènes physiques qui sont à la base des technologies de pointe. Pour cette raison les mathématiques appliquées constituent un axe essentiel de la formation. En troisième bloc de BA, le caractère généraliste de la formation est encore très marqué dans la mesure où deux tiers des crédits de cours sont communs à ceux des filières électricité et électromécanique. En premier bloc du Master, outre les cours généralistes d’électronique et de turbomachines, des cours d'introduction à la physique atomique et nucléaire côtoient des enseignements plus appliqués comme la physique des lasers, l'acoustique ou la physique des réacteurs nucléaires. Un projet est également réalisé dans une entreprise ou un laboratoire de recherche. Le deuxième bloc du Master offre aux étudiants un choix entre deux options (Energie, sciences et techniques nucléaires et Ingénierie quantique et photonique) auxquelles s'ajoutent un stage optionnel en entreprise et des cours choisis librement. Le mémoire de fin d'études permet de plus une initiation à la recherche appliquée et fondamentale dans des domaines très variés (applications industrielles, physique expérimentale,…).  De nombreux étudiants profitent de la possibilité de faire des échanges Erasmus.

 

Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Aide à la réussite

http://www.ulb.ac.be/enseignements/support-enseignements/reussir.html

Contact du cursus

Président de la Filière Physique

Professeur Marc Haelterman

Marc.Haelterman@ulb.ac.be

Service OPERA-Photonique, CP194/5

Bureau : Campus du Solbosch, Bâtiment C, niv.4

Tél. : 02/650 28 21


Cursus

Cette section décrit la composition du programme. Pour obtenir plus de détails, cliquez sur le lien correspondant.

Master en ingénieur civil physicien - Code année : M-IRPHP/H270
Module 481 Ingénierie physique - Bloc 1
 
Module 482 Physique microscopique - Bloc 1
 
Module 483 - Introduction au génie nucléaire - Bloc 1
 
Module 484 - Mathématiques appliquées - Bloc 1
 
Mémoire - Bloc 2
 
Modules d'options - Bloc 2
MFE obligatoire de 20 ECTS
L'étudiant doit obligatoirement choisir une orientation parmi les 2 proposées ; chaque orientation est composée de 3 blocs de cours, parmi lesquels l’étudiant doit en choisir au moins 2.
Des cours optionnels pour compléter le programme à 60 ECTS, parmi lesquels :
• tout cours du 3ème bloc de l’orientation choisie ou de l’autre orientation ;
• tout cours au programme des masters de l’Ecole polytechnique (en ce inclus les masters BRUFACE), pour autant que les étudiants aient les prérequis demandés, y compris PROJ-H418 - projet chef d’équipe / team leader project (5 ECTS) ;
• un maximum de 10 ECTS de cours sélectionnés dans les modules de cours transversaux de l’Ecole polytechnique : http://www.ulb.ac.be/polytech/faculte/etudes/documents/modules-transversaux.pdf
• le stage (STAG-H-500 - 10 ECTS) optionnel, en centre de recherche ou en entreprise ;
• un maximum de 10 ECTS de cours sélectionnés dans le programme du Département de Physique de la Faculté des Sciences, ou un maximum de 6 ECTS de cours dans une autre faculté.
Sélectionner l'un des groupes suivants:
Orientation A : Ingénierie quantique et photonique
Choisir entre 28 ECTS et 34 ECTS
Bloc A1 - Méthodes expérimentales
Bloc A2 - Photonique
Bloc A3 - Applications quantiques
 
OU
Orientation B : Energie, sciences et techniques nucléaires
Choisir entre 23 ECTS et 31 ECTS
Bloc B1 - Energy
Bloc B2 -Radioprotection
Bloc B3 - Radiophysique médicale
 
 
Cours optionnels
Choisir entre 10 ECTS et 17 ECTS
ELEC-H507 Photonic communication systems - Philippe EMPLIT (coordonnateur), Simon-Pierre GORZA - 5 crédits (Cours magistral:36h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
ELEC-H508 Thermal power plants - Gustaaf BOON (coordonnateur) - 4 crédits (Cours magistral:34h, Exercices dirigés:6h)
GEST-H506 Energy policy and management - Samuel FURFARI (coordonnateur), Jean Claude MAUN, Samuel FURFARI - 2 crédits (Cours magistral:24h)
INFO-H514 Quantum information and computation - Nicolas CERF (coordonnateur), Raul GARCIA-PATRON SANCHEZ, Jérémie ROLAND - 5 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:24h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H409 imagerie par résonance magnétique - Thierry METENS (coordonnateur) - 2 crédits (Cours magistral:12h, Exercices dirigés:12h)
PHYS-H500 Dosimétrie - Nicolas PAULY (coordonnateur) - 4 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H501 Radioéléments et rayonnements ionisants en médecine - Alain DUBUS (coordonnateur), Stéphane SIMON, Alain DUBUS, Stéphane SIMON - 3 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:12h)
PHYS-H504 Calcul, technique et réalisation des accélérateurs de particules - Alain DUBUS (coordonnateur), Django MANGLUNKI - 3 crédits (Cours magistral:24h, Excursions:24h)
PHYS-H507 Physique de l'état solide (2ème partie) - Alain DUBUS (coordonnateur) - 3 crédits (Cours magistral:24h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H508 Surface physics and surface characterization - David Franklin OGLETREE (coordonnateur) - 4 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H510 Optique non linéaire - Pascal KOCKAERT (coordonnateur) - 5 crédits (Cours magistral:36h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H512 Thermalhydraulics of nuclear power plants - Pierre-Etienne LABEAU (coordonnateur), Patrick RAYMOND - 4 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H513 Advanced nuclear fuel cycles and reactors - Didier HAAS (coordonnateur), Peter Baeten - 3 crédits (Cours magistral:36h)
PHYS-H515 Radioécologie et mesures nucléaires environnementales - Alain DUBUS (coordonnateur), Christian VANDECASTEELE - 2 crédits (Cours magistral:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H525 Aspects physiques, légaux et règlementaires de la radioprotection - Alain DUBUS (coordonnateur), Stéphane SIMON - 4 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:12h, Travaux pratiques:12h)
PHYS-H526 Radiobiologie et radiopathologie - Alain DUBUS (coordonnateur), Serge GOLDMAN, Paul VAN HOUTTE - 2 crédits (Cours magistral:24h)
PHYS-Y016(IR-TONA-7256) Optical materials - Jan DANCKAERT (coordonnateur) - 4 crédits (Cours magistral:24h, Exercices dirigés:24h)
PHYS-Y502 Quantum optics - 4 crédits
PROJ-H418 Projet Chef d'équipe / team leader project - Frédéric ROBERT (coordonnateur) - 5 crédits (Projet:150h)
STAG-H500 Stage (3 mois) - Frédéric ROBERT (coordonnateur) - 10 crédits (Stage:300h)
TEMP-0000 Cours extérieurs au programme
Choisissez une des variantes suivantes
 
 
 

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page