AIDE | QUITTER

Détail de l'offre

 

Année académique 2016-2017
27/03/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Master en droit (MA-DROI)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus ULB-Solbosch
Niveau dans le cycle 2e cycle Master
Faculté Droit et Criminologie
Titre délivré Master
Nombre de crédits requis 120
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Xavier DIEUX
Secrétaire(s) : Anne LAGERWALL
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

Les deux blocs du master en droit visent :

- à étudier les branches du droit non enseignées en bachelier (droit international, fiscal…) ;

- à consolider et à spécialiser les connaissances acquises en bachelier ;

- à rendre les étudiants autonomes, aptes à s’adapter à des situations juridiques  complexes et capables de produire des connaissances nouvelles ou originales.


Profil d'enseignement

Profil d'enseignement

Structure du cursus et disciplines enseignées

Les étudiants de Master sont invités à choisir l’une des trois finalités suivantes : Droit civil et pénal,  Droit économique et social, et Droit public et international.

La finalité Droit civil et pénal s’adresse aux étudiants attirés par le profil de juriste généraliste. Elle ambitionne de fournir aux étudiants des compétences centrées sur les contentieux individuels, de nature civile, familiale et pénale.

La finalité Droit économique et social est proposée aux étudiants qui souhaitent acquérir des compétences en matière de droit de l’entreprise, dans tous ses aspects : droit du travail, droit des sociétés, droit pénal de l’entreprise…

La finalité Droit public et international est destinée aux étudiants attirés par le droit public national ou international et notamment par la pratique du contentieux administratif et constitutionnel, la fonction publique, les cabinets ministériels  ou la carrière internationale.

Chaque finalité propose en outre un cours de méthodologie de la recherche et de la rédaction ainsi qu’un séminaire d’argumentation, dans une pluralité de domaines juridiques au choix des étudiants.

Le programme fait une large place au libre-choix des étudiants via une double-liste de cours à option.

 


 

Une première liste de cours à option propre à chacune des finalités.

Une seconde liste d’options commune à toutes les finalités. Parmi cette deuxième liste figure une série de cours juridiques dispensés à la VUB, en néerlandais ou en anglais.

Afin de guider au mieux les étudiants dans leur choix, des parcours-types sont proposés à titre informatif aux étudiants.

En fin de cycle, les étudiants doivent rédiger et soutenir un travail de fin d’études

Méthodes d'enseignement

Le master en droit combine des cours ex cathedra (pour la plupart accompagnés de séances de travaux pratiques), des séminaires interactifs (cours de cas, discussion de textes, procès simulés…) et recherches personnelles de l’étudiant.

Débouchés et métiers visés

Le Master en droit conduit notamment aux professions suivantes :

  • avocat,
  • magistrat,
  • juriste d'entreprise (banque, assurance, consultation),
  • conseiller juridique dans un syndicat ou une association,
  • huissier,
  • notaire (moyennant la réussite du master de spécialisation en notariat),
  • fonction au sein d'une organisation internationale ou dans la diplomatie,
  • agent de l’Etat, des communautés, des régions, des provinces et des communes ainsi que d’organismes d’intérêt public,
  • attaché parlementaire,
  • membre d’un cabinet ministériel,
  • carrières scientifiques et académiques.

Même en dehors de ces professions proprement juridiques, la connaissance du droit, de l'utilisation de méthodes rigoureuses de recherche, d'analyse et d'interprétation des normes applicables, ainsi que de l'acquisition de compétences d'argumentation, écrite ou orale, forment un ensemble considérable d'atouts précieux pour l'accomplissement de tous les projets de vie. De nombreux juristes se dirigent ainsi vers les domaines du journalisme, de la politique, de la communication, de la gestion d'entreprise, etc.

International /Ouverture vers l'extérieur

Les étudiants du second bloc de master ont la possibilité de partir durant un quadrimestre dans une université, européenne ou non, partenaire (actuellement près de cinquante-trois destinations sont proposées). Ils devront, dans la plupart des cas, suivre leurs cours de droit dans une langue étrangère. La réussite de ces cours sera ensuite valorisée dans le cadre de leur diplôme.

 

Près de cinquante-trois conventions d’échange Erasmus.

Possibilité de suivre à la VUB des cours en néerlandais ou en anglais (campus de la Plaine).

Les possibilités dans l'enseignement supérieur après la réussite du cursus

 La Faculté de droit et de criminologie de l'ULB s'ouvre résolument vers l'extérieur, comme le prouvent les nombreux échanges internationaux d'étudiants et d'enseignants, ainsi que la richesse de ses enseignements en droit comparé et droit international et européen et sa collaboration étroite et fructueuse avec la Faculté de droit de la VUB.

-      trois finalités spécialisées en phase avec la pratique du droit ;

-      un parcours privilégiant le libre choix de l’étudiant ;

-      une large offre de cours à option, en ce compris des cours se donnant à la VUB en néerlandais ou en anglais ;

-      près de cinquante-trois destinations Erasmus (en et hors d’Europe, y compris la Chine) ;

-      la possibilité de réaliser un stage d’initiation à la pratique du droit en milieu professionnel ou au sein d’un des centres de recherche de la Faculté ;

-      un grand nombre d’enseignants issus du monde de la pratique du droit ;

-      le soutien du Bureau-Etudiant Droit ;

-      les riches collections de la bibliothèque de droit.

 

 

Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

Le grade de Master en droit de l'ULB associe la rigueur de l'apprentissage, l'étude approfondie de questions juridiques concrètes et complexes, l'apport d'enseignants réputés dont de nombreux praticiens, ainsi que la mise en perspective des connaissances et compétences acquises par des cours offrant un regard critique sur le droit, tel les cours de Théorie du droit, Anthropologie du droit, Philosophie du droit, Sociologie du droit, etc.

 


Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Aide à la réussite

De nombreux travaux pratiques et cours interactifs.

Un cours de méthodologie de la recherche et de la rédaction préparant spécialement à la rédaction du Travail de fin d’études.

Contact du cursus

Cursus

Obtenez les informations détaillées en cliquant sur le lien correspondant :

Master en droit, à finalité Droit public et international - Code année : M-DROIC/C070
Master en droit, à finalité Droit économique et social - Code année : M-DROIE/C071
Master en droit, à finalité Droit civil et pénal - Code année : M-DROIB/C072

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page