AIDE | QUITTER

Détail de l'offre

 

Année académique 2016-2017
27/03/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Bachelier en sciences géographiques, orientation générale (BA-GEOG)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus ULB-Plaine
Niveau dans le cycle 1er cycle Bachelier
Faculté Sciences
Titre délivré Bachelier
Nombre de crédits requis 180
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Jean-Michel DECROLY
Secrétaire(s) : Frank PATTYN
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

Le Département de Géographie s'est fixé comme objectif de former des géographes non seulement capables d’analyser scientifiquement les territoires, ou de résoudre des problèmes concrets dans l'aménagement de l'espace sous toutes ses formes, mais aussi d'assumer un rôle éducatif.

La géographie analyse les territoires dans leurs dimensions physiques et sociales. Elle vise à décrire et comprendre leur organisation spatiale et à identifier les processus variés qui les régissent et les façonnent. En ce sens, elle constitue une charnière entre les sciences naturelles et les sciences sociales. Dans cette optique, les études en géographie fournissent les bases nécessaires à l'étude de l'environnement physique comme des sociétés, et permettent l'application des méthodes scientifiques à l'analyse des territoires. Cette formation offre une ouverture à tous les aspects de la différenciation des lieux : géologie, processus d'érosion et d
e sédimentation, botanique, histoire, sociologie, politique, économie.  Toutes les techniques d'analyses (laboratoires, statistique) et de représentations de l'espace (cartographie, système d’information géographique,…) seront à la disposition du futur géographe.

Au terme de ses études de bachelier, l'étudiant aura développé des compétences :

  • en analyse des spécificités des territoires, des interactions entre leurs caractéristiques (reliefs, sols, microclimats, populations, habitats, activités économiques….) et entre les lieux ;
  • en cartographie au sens large (systèmes d'information géographique, …).

Profil d'enseignement

Profil d'enseignement

Structure du cursus et disciplines enseignées

Les études de bachelier en géographie offrent une solide formation en sciences exactes (physique, mathématique, chimie, statistiques, ...), sciences naturelles (biologie, botanique, géologie, …) et sciences humaines (histoire, économie, sociologie, ...) réparties entre les 3 années, couvrant les outils et savoirs de base nécessaires à l'analyse de la répartition spatiale de différents phénomènes et aux interactions entre l’Homme et le Milieu. Elles introduisent dès la première année plusieurs cours de géographie tant physique que humaine, mais aussi des cours de géomatique. En géographie physique les cours abordent la formation structurelle des territoires et leur évolution sous l'influence du climat. En géographie humaine, les cours proposent des clés de lecture des répartitions spatiales des hommes et de leurs activités à différentes échelles (de la ville au continent) et à travers le monde.

Pour soutenir ces analyses, des cours méthodologiques introduisent des outils indispensables au géographe allant de la lecture et interprétation critique de cartes, à la production propre de cartes et indicateurs, en passant par l'analyse de données géographiques dans des systèmes d'information géographique.  Dès le deuxième bloc, l'étudiant a la possibilité de se spécialiser en choisissant une orientation privilégiée vers les sciences de l’environnement ou les sciences sociales.


Méthodes d'enseignement

La démarche de nos enseignants est le plus souvent empirique ; partant de l’observation, on cherche à comprendre les processus qui aboutissent à la formation des territoires actuels. Dans cette optique, dès la première année, les cours sont soutenus par des travaux pratiques qui permettent aux étudiants de lire et analyser des documents, des données, des cartes afin de comprendre la différenciation spatiale des territoires. Des excursions sur le terrain (dont une excursion de 4 jours en Belgique et en Suisse) leur offrent l’occasion de confronter les connaissances acquises en laboratoire au terrain ; elles sont préparées par les étudiants en petits groupes lors des travaux pratiques. 

Les cours de géographie comprennent aussi des travaux de recherche personnels et de groupe. L’étudiant est formé aux méthodes de recherche documentaire dans les bibliothèques et bases de données spécialisées sur Internet. Les travaux personnels et de groupe font l’objet de présentations orales et/ou de rapports écrits. Dès le 1e bloc, les étudiants sont guidés afin d’améliorer l’écriture scientifique et la présentation orale. 

La cartographie étant un outil essentiel pour les géographes, ceux-ci apprennent non seulement à les lire de façon critique, à manipuler et analyser des données géographiques dans un système d’information géographique, mais aussi à les produire notamment en produisant un atlas sur un territoire belge (3ème bloc annuel). 

Les étudiants utilisent lors des travaux pratiques, mais aussi pour la préparation des excursions et de leurs travaux personnels, une belle collection d’Atlas, de cartes actuelles et anciennes (cartothèque), le réseau de bibliothèques de l’université (bibliothèque de sciences humaines, de sciences exactes, …) mais aussi les bibliothèques spécialisées des services ainsi qu’un réseau d’ordinateurs équipés de logiciels libres facilement réutilisables chez soi ou dans un autre contexte.

Débouchés et métiers visés

Les bacheliers en géographie pourront se diriger vers un master en sciences géographiques (géographie humaine) ou en sciences et gestion de l’environnement (incluant la géographie physique).

 

Le master en sciences géographiques se décline en trois finalités :

 

  • une finalité didactique qui formera les étudiants à l’enseignement de la géographie dans le secondaire,
  • une finalité « Urban Studies », programme interdisciplinaire en études urbaines, qui est dispensé entièrement en anglais. Ce master intitulé « 4Cities » vise à donner les outils nécessaires à l'analyse du rôle des villes dans la globalisation et à la compréhension de leurs mutations contemporaines.
  • une finalité Développement Territorial qui leur permettra d’accéder notamment aux métiers relatifs à l'aménagement du territoire et à l'urbanisme, mais aussi aux métiers exploitant la géomatique. 

Le master en sciences et gestion
de l’environnement
comprend : 

  • une finalité en sciences de l'environnement. L’étudiant sera amené à effectuer des recherches de pointe, tant dans le domaine de l’observation que dans la modélisation de l’environnement global et régional. La formation sera particulièrement axée sur l'analyse scientifique du milieu dans l'optique d'une meilleure compréhension du fonctionnement de notre planète et de développer et améliorer les réseaux d'observation et les modèles prognostiques de l'évolution future de la Terre, en support à une meilleure gestion de l'environnement et au développement durable.
  • une finalité en gestion de l’environnement. Cette orientation vise à permettre aux étudiants de maîtriser les principaux aspects de l'environnement et de sa gestion, afin de pouvoir agir comme médiateur des problèmes liés à l'environnement au sein de divers types d'organismes, tant publics que privés.

En prolongeant le BA par un MA en sciences géographiques, les diplômés auront accès aux métiers relatifs à l'aménagement du territoire, à l'urbanisme, à l'environnement, à la géomatique et le géomarketing, et pourront répondre à des questions telles que:

  • Où implanter une nouvelle entreprise, un nouveau siège, une nouvelle infrastructure?
  • Comment cartographier le territoire et son évolution à partir d'images aériennes ou satellitaires?
  • Quelles activités encourager dans tel espace donné?
  • Comment concilier protection du paysage ou du patrimoine avec tel développement?
  • Comment protéger les espaces naturels sensibles?

En prolongeant le BA par un MA en sciences de l'environnement, les diplômés constitueront un effectif qualifié indispensable aux différents programmes de recherche nationaux et internationaux qui visent aujourd'hui à réduire les incertitudes sur nos prédictions de l'empreinte future de l'Homme sur notre planète et à contribuer aux solutions d’un développement durable à toutes les échelles spatiales.

International /Ouverture vers l'extérieur

Les programmes de mobilité s’adressent en priorité aux étudiants de master.



Les possibilités dans l'enseignement supérieur après la réussite du cursus

http://www.ulb.ac.be/enseignements/presentation/docs/pdf/Tableau-BA-MA.pdf 

Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

La formation de bachelier en géographie est basée sur l'idée que cette science s’est formée à la charnière entre les sciences naturelles et les sciences humaines.  Fort de cette formation de base, l’étudiant développe dès la première année des compétences d’analyses et de représentations géographiques des territoires. Ces compétences peuvent être mobilisées, à différentes échelles allant du très local au monde, dans toute une série de domaines liés à l'interaction entre l'homme et son environ
nement ainsi qu'entre différents territoires. La solide formation scientifique des géographes en fait des candidats prisés partout où l'action nécessite une compréhension de l'ensemble des différents phénomènes (naturels et humains) en jeu dans un territoire ainsi qu'une capacité d'analyser cet ensemble dans toute sa complexité. Les géographes peuvent ainsi souvent servir d'intermédiaires entre les différentes sciences et les intérêts de la Société, et en faire la synthèse dans un contexte spatial donné.

La plupart des cours spécifiques à la discipline étant donné à des groupes de petite taille, la formation inclut des travaux pratiques, des excursions (dont une de plusieurs jours en Suisse ou en Belgique en 2ème et 3ème blocs), du travail de terrain, la réalisation de travaux personnels et de groupes, mais aussi des interactions fortes entre les étudiants, les assistants et les professeurs. Au cours de ses études, l’étudiant utilisera des ordinateurs équipés de logiciels spécialisés dans le traitement de données géographiques (système d’information géographique) mais aussi les bibliothèques spécialisées et des collections de cartes et atlas (cartothèque).


Tout au long de l'année, l'étudiant bénéficie de contacts aisés avec les professeurs et les assistants, et ce en particulier durant les cours de géographie se donnant souvent à des groupes de taille modeste. 

Matériel mis à disposition : 

  • des laboratoires,
  • Un réseau de bibliothèques spécialisées,
  • deux petites salles équipées de PC, plus un accès à d'autres salles informatiques dans le cadre de la Faculté,
  • Une cartothèque contenant atlas, cartes topographiques actuelles et anciennes, …

Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Aide à la réussite

De manière générale, assistants et professeurs répondent aux questions des étudiants selon la taille du groupe et les méthodes d’enseignement, au cours et inter-cours, aux travaux pratiques, durant les permanences, mais aussi si nécessaire, sur rendez-vous. 

En bloc 1, des guidances sont mises en place dans le cadre des cours de mathématiques, physique et chimie ; un assistant y répond aux questions des étudiants. Certains professeurs/assistants mettent à disposition des recueils d’exercices, avec selon les cas des corrigés. 

La prise de notes au cours est soutenue par la mise à disposition sur internet de syllabus, ou à défaut des transparents projetés au cours. Les livres de référence sont disponibles dans les bibliothèques. 

La taille des groupes étant limitée en géographie, la solidarité entre les étudiants est encouragée et soutenue par l’existence d’un cercle non folklorique, par la réalisation de travaux de groupe ainsi que par la mise à disposition de locaux spécialisés (cartothèque, bibliothèques spécialisées, local informatique).

Contact du cursus

Géographie Humaine

  • Tél : +32.650.68.11
  • Fax : +32.650.68.30
  • Email : fschmitz@ulb.ac.be
  • Localisation : Campus du Solbosch - 30 Avenue Depage - Bâtiment D - Niveau 6

OU

Géographie Physique - Glaciologie

  • Tél : +32.2.650.22.27
  • Fax : +32.2. 650.22.26
  • Email : Claire.Lelouchier@ulb.ac.be
  • Localisation : Campus du Solbosch - 30 Avenue Depage - Bâtiment D – Niveau 4

Lieux d'enseignements

Solbosch, bâtiment D (niveaux 4 et 6), Plaine forums et laboratoires.


Cursus

Obtenez les informations détaillées en cliquant sur le lien correspondant :

Bachelier en sciences géographiques, orientation générale - Bloc 1 - Code année : B1-GEOG/F248
Bachelier en sciences géographiques, orientation générale - Poursuite de cursus - Code année : B-GEOG/F249

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page