AIDE | QUITTER

Détail de l'offre

 

Année académique 2016-2017
27/03/2017
Image transparente
Langue/Language
Programme Bachelier en sciences chimiques (BA-CHIM)
Année Année académique 2016-2017 (201617)
Campus ULB-Plaine
Niveau dans le cycle 1er cycle Bachelier
Faculté Sciences
Titre délivré Bachelier
Nombre de crédits requis 180
Président et Secrétaire de Jury Président(s) : Cécile MOUCHERON, Claudine HERMAN
Secrétaire(s) : Charles DE CANNIERE, Nathalie VAECK
Accéder directement aux détails du cursus

Conditions d'accès

Afficher les conditions d'accès

Objectifs des études

La chimie étudie la matière, sa composition, ses propriétés et ses réactions. Par nature, c'est une discipline qui relie les sciences naturelles. Aujourd'hui, la chimie joue un rôle central dans trois secteurs majeurs de notre société, qui sont autant de défis pour notre développement: la santé, l'énergie et l'environnement.
Le Département de Chimie de l'ULB tient compte de ces exigences : il forme les étudiants à analyser les problèmes nouveaux que pose la société et à développer leur créativité pour les résoudre. Cette formation permettra aux étudiants de réaliser leurs aspirations personnelles en se tournant vers de multiples domaines d'application, traditionnels ou nouveaux, comme la création de matériaux aux propriétés nouvelles, le développement d'alternatives aux sources classiques d'énergie, la découverte de nouveaux médicaments, le maintien de la qualité des ressources alimentaires, le contrôle et la réduction des poll
utions,...

Les compétences précises visées sont reprises à la rubrique « Référentiel de compétences »

Profil d'enseignement

Profil d'enseignement

Structure du cursus et disciplines enseignées

Pendant le BA, les étudiants suivent une formation de base en mathématiques, physique et chimie, et abordent une étude plus spécifique de la chimie, complétée par des éléments de disciplines connexes.
Afin d'acquérir une formation à la fois générale et spécifique, l'étudiant apprendra à développer son aptitude à une démarche scientifique cohérente, à une connaissance opérationnelle des outils de base des sciences en général, et de la chimie en particulier. Il sera initié au travail personnel, ce qui lui permettra d'optimiser sa créativité et son sens de l'initiative.
Les cours ex-cathedra sont prolongés par des séances d'exercices en petits groupes, des travaux personnels et des laboratoires.

Concernant les sous-disciplines de la chimie, les grands thèmes abordés sont :

  • chimie organique
  • chimie analytique
  • biochimie
  • chimie théorique
  • chimie inorganique
  • mécanique quantique
  • thermodynamique
  • chimie physique

Méthodes d'enseignement

Les méthodes utilisées varient selon les matières enseignées : cours ex-cathedra, séances d’exercices, travaux pratiques, projets, travaux personnels.

Débouchés et métiers visés

En prolongeant le BA par un MA en sciences chimiques, l'étudiant pourra s'orienter directement vers différents métiers des secteurs suivants :

  • Recherche, industrielle ou académique
  • Services à la communauté : laboratoires de criminologie, restauration du patrimoine, services de santé publique
  • Industries pharmaceutiques (recherche de nouveaux médicaments)
  • Santé (recherche de nouveaux traitements)
  • Élaboration de nouveaux matériaux
  • Environnement
  • Enseignement
  • Production
  • Analyse
  • Technico-commercial

L'industrie chimique constitue le 2ème secteur de l'industrie manufacturière belge. C'est également l’un des secteurs les mieux rémunérés, avec une différence salariale de 20% supérieure à la moyenne.
Après le BA en chimie, il est également possible de choisir une autre orientation pour le MA, en optant pour une science en relation avec la chimie : la ph
ysique, la géologie, les sciences de l'environnement, la météorologie ou les études de bioingénieur.


Le chimiste est tout à la fois un architecte qui crée des molécules, celui qui développe des nouveaux matériaux, procédés de fabrication, purification, séparation, mais aussi protège le consommateur en vérifiant et en contrôlant la conformité avec les législations et la qualité des produits,  ou encore propose des solutions pour améliorer la qualité de l’environnement (nouveaux isolants, photoconversion de l’énergie solaire, procédés plus efficaces, …)

Secteurs d’emploi :

Industrie chimique (Chimie de base,  pétrochimie, gaz, polymères, engrais, chimie fine et de spécialité, peintures, pigments, intermédiaires pharma et agro, oléochimie, bio-carburants, catalyseurs,…)

Industrie pharmaceutique

Produits de consommation (détergents, cosmétiques, colles, …)

Environnement, Recyclage

Génie Chimique

Laboratoire d’analyse et de contrôle, recherche

Enseignement

Secteur académique (chercheur  ou enseignant dans le secteur académique)

Institutions fédérales, musées, institut de criminalistique, …

Types de fonction :

Recherche et développement, propriété industrielle (brevet), « Product Steward» (REACH) définition des procédés de fabrication et contrôle de la production, contrôle et assurance Qualité, tests analytiques, support technique aux clients, responsable de gamme, fédérations / administrations

Précisons que la toute grande majorité de ces métiers sont accessibles à l’issue du cursus complet de chimie incluant le BA et le MA, le BA en chimie étant un diplôme de transition dans l’enseignement en communauté francophone.

International /Ouverture vers l'extérieur

Des échanges, de 6 mois à 1 an, avec d’autres universités belges ou étrangères, sont organisés en bloc 3 ou en MA



Les plus de cette formation à l'ULB - Spécificités de la formation

La formation à l'ULB consacre une place importante à l'approche expérimentale et au travail personnel, lesquels représentent avec les séances d’exercices et de travaux pratiques plus de 50% dans la formation de bachelier. Au cours de son BA, l’étudiant est également amené à développer des projets à l’experimentarium de chimie ou au Printemps des Sciences.
Le BA en chimie se conclut par un travail de fin de cycle au cours duquel l'étudiant aborde pour la
première fois la recherche au sein des équipes du département. 

L'aide à la réussite est assurée au sein de structures personnalisées de guidance en chimie, physique et mathématiques, disposant d’une salle de travail, d’une bibliothèque, de recueils d'exercices, d’accès à des aides informatiques, d’un laboratoire de base,…


L’ULB est la seule université complète francophone située dans la capitale de l’Europe ; elle bénéficie dès lors d’un brassage culturel remarquable et source de richesse, qui la rend naturellement ouverte à l’international.

Le Département de chimie comporte plusieurs équipes de recherche de renommée internationale dont les travaux ont été récompensés par des prix prestigieux, allant jusqu’au Prix Nobel de chimie. Le Département de chimie de l’ULB est à ce jour le seul à avoir obtenu un prix Nobel de chimie en Belgique.

Le département de chimie bénéficie aussi des activités scientifiques (colloquia et chaires de chimie) organisées par les Instituts internationaux de physique et chimie Solvay localisés à l'ULB.

Concernant l’enseignement, tout au long de l'année, la plupart des cours sont prolongés par des séances d'exercices et de laboratoires, encadrées par le personnel scientifique et académique. Ils donnent lieu à des travaux personnels également encadrés.  

Matériel mis à disposition :

  • des laboratoires
  • les diverses bibliothèques de l'université
  • les structures personnalisées de guidance en chimie, physique et mathématiques disposant de : salles de travail équipée et encadrée, bibliothèque, recueil d'exercices supplémentaires, accès à des aides informatiques, laboratoire de base...

Outre les aides à la réussite mentionnées ci-dessus, l’étudiant a, au cours de sa première année, la possibilité d’être parrainé par d’anciens étudiants de chimie.

Evolution par bloc du cursus

La notion d'année d'études fait place à un système d'accumulation de crédits axé sur le programme individuel de l’étudiant. Le programme de cycle est proposé par découpe en blocs de 60 crédits. Les blocs de 60 crédits ainsi proposés peuvent suggérer le parcours « idéal » d'un étudiant inscrit dans ce programme. Les 60 premiers crédits sont imposés par le programme de chaque cursus de Bachelier. L'étudiant doit nécessairement avoir acquis les 45 premiers crédits pour poursuivre son cursus. Au-delà, l'étudiant doit en principe s'inscrire chaque année à un minimum de 60 crédits (sauf allègement ou année terminale).

Aide à la réussite

L'aide à la réussite est assurée au sein de structures personnalisées de guidance en chimie, physique et mathématiques, disposant d’une salle de travail, d’une bibliothèque, de recueils d'exercices, d’accès à des aides informatiques, d’un laboratoire de base,… 

Concernantle premier bloc, afin de faciliter la transition secondaire-université, la première année universitaire est organisée de manière progressive : 

- interrogations dispensatoires en novembre, 

- interrogations dispensatoires en janvier, examens en juin, deuxième session en août. 

En outre, avant d’entrer à l’université, des cours de propédeutique sont organisés avant la rentrée. Enfin, une personne ressource est présente au sein de chaque section pour aider les étudiants à évaluer leurs résultats et leurs méthodes de travail. 

http://www.ulb.ac.be/enseignements/support-enseignements/reussir.html

Contact du cursus

Lieux d'enseignements

Campus de la Plaine et du Solbosch


Cursus

Obtenez les informations détaillées en cliquant sur le lien correspondant :

Bachelier en sciences chimiques - Bloc 1 - Code année : B1-CHIM/F246
Bachelier en sciences chimiques - Poursuite de cursus - Code année : B-CHIM/F247

Nouvelle recherche
Image transparente
Passer directement au début de la page