AIDE | QUITTER
   

Année académique 2017-2018
23/10/2017
Image transparente
Dernière modification : le 13/09/2015 par SCHAUT, Christine

Langue/Language


Cultures, espaces et sociétés : approches socio-anthropologiques
SOCA - P2006

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Cultures, espaces et sociétés : approches socio-anthropologiques
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 6 (1e cycle-BA)
Discipline * Sociologie et anthropologie
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Christine SCHAUT (coordonnateur), Ludivine DAMAY
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises *
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - B-ARCH - Bachelier en architecture - Poursuite de cursus (5 crédits, obligatoire)
- CEPULB - Conseil de l'Éducation Permanente de l'Université Libre de Bruxelles (5 crédits, obligatoire)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *

L’U.E. entend offrir aux étudiants  des outils analytiques et critiques proposés par les deux disciplines que sont la sociologie et l’anthropologie pouvant les aider à construire une posture réflexive et critique nécessaire tout au long de leur cursus en architecture.

Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

L’U.E s’articule autour de deux activités d’apprentissage. La première s’appuie surtout sur la culture sociologique et privilégie le choix de thématiques susceptibles d’éclairer les enjeux de la sociologie de la ville, de l’architecture et de l’urbanisme. Il s’agit de former l'étudiant à une compréhension des dimensions sociologiques des écrits sur l'architecture et l'urbanisme. L’autre activité d’apprentissage intégrée à l’U.E s’attache quant à elle  davantage à la discipline anthropologique. Elle vise à fournir aux étudiants des outils de compréhension du rapport entretenu entre l'espace dans sa matérialité et l'univers culturel, social dans lequel il prend place à partir de grands travaux anthropologiques menés dans les pays et cultures à la fois non-occidentales et occidentales.

Contenu de l'unité d'enseignement *

La première activité d’apprentissage commence par la présentation d'analyses sociologiques, puisées dans les domaines de l’architecture et du paysagisme, susceptibles de faire comprendre à l'étudiant le raisonnement sociologique. Ensuite, l'enseignement étudie la question urbaine et montre en quoi sa compréhension a des effets sur la gestion de la ville et sur les solutions architecturales. Dans un troisième temps l'enseignement présente des grandes théories sociologiques qui se sont ouvertes aux questions de la ville, de l'architecture ou de l'esthétique (H. Lefèbvre, M. Castells, M. Weber, l'école de Chicago, I. Joseph, E.  Goffman, P. Bourdieu…). La seconde activité d’apprentissage démarre par un travail de définition historique de l’anthropologie et d’une de ses branches, l’anthropologie de l’espace. Elle développe ensuite trois principes qui constituent cette dernière en s’appuyant sur des exemples propres au champ de l’architecture, comme la notion de limite. Dans un second temps elle se consacre à la présentation de certains travaux d’E. Goffman, sociologue américain, tels qu’Asiles et Mise en scène de la vie quotidienne, lesquels peuvent aider à saisir et à dénouer la complexité du lien entre le social et le spatial. Enfin la dernière partie du cours est consacrée à l’étude de l’espace social maghrébin. Les principes de l'organisation socio-spatiale de la ville maghrébine traditionnelle y sont abordés tout comme leur déstructuration due entre autres à la colonisation et à la patrimonialisation.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Cours ex-cathedra

Support(s) de cours indispensable(s) * Oui (1)
Autres supports de cours

UV

Références, bibliographie et lectures recommandées *

 

Quelques références bibliographiques. Les autres seront sollicitées en fonction du déroulement du cours.

- Becker H., (2002), Les ficelles du métier, Paris, La Découverte.

- Callon M., (1999), « Ni intellectuel engagé, ni intellectuel dégagé : la double stratégie de l'attachement et du détachement », Sociologie du travail, 41, p. 65-78.

SourceURL:file://localhost/Users/schaut/Desktop/Christine/cours%20anthropo/anthropo011-012/syllabus.anthropo.011.12.final.doc

- C. Lévi-Strauss, 1955, Tristes Tropiques, Plon, Paris

- C. Lévi-Strauss, 1958, Anthropologie structurale, Plon, Paris

- R. Benedict (1998), Le chrysanthème et le sabre, Poche, Paris.

- B. Malinowski (1963), Les Argonautes du Pacifique occidental, Paris, Gallimard, coll.Tel.

- B. Malinowski (1985), Journal d'ethnographe, Paris, Seuil, coll. Recherches anthropologiques.

- D. CefaÏ, (2003), L'enquête de terrain, Paris, La Découverte-Mauss.

- A. Sayad, P. Bourdieu, 1964, Le déracinement, Ed. de Minuit, Paris.

- P. Bourdieu, 1972, Esquisse de la théorie pratique, Paris.

- M. Verret, 1979, L'espace ouvrier, Paris, A. Colin.

- M. de Certeau, 1990, L'Invention du quotidien, 1. Arts de faire, Paris, Gallimard.

 

 

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Examen écrit en deux parties. L’étudiant doit réussir chacune de ces deux parties (au minimum 10/20). En cas d’échec de l’une d’entre elles, l’étudiant devra impérativement la représenter en seconde session. Il sera dispensé de la partie réussie.

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

La cote se construit par la vérification de la compréhension de la matière par l’étudiant et par l’évaluation de ses capacités argumentatives. L’étudiant doit être capable de se réapproprier les concepts vus au cours.

Chaque activité d’apprentissage compte pour 50% de la note. Comme dit précédemment il faut avoir obtenu 10/20 dans chacune d’entre elles.

Langue d'évaluation *

Français

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Architecture
Quadrimestre * Premier quadrimestre (NRE : 39732)
Horaire * Premier quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *

Christine Schaut

christine;schaut@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *

Solbosch

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page