AIDE | QUITTER
   

Année académique 2017-2018
18/12/2017
Image transparente

Langue/Language


Le siècle de la Shoa et les génocides
POLI - D312

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Le siècle de la Shoa et les génocides
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 6 (1e cycle-BA)
Discipline * Sciences politiques
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Joël KOTEK (coordonnateur)
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises *
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - M-POLIG - Master en sciences politiques, orientation générale (5 crédits, optionnel)
- POLI4-S - Master en sciences politiques - année unique (Horaire décalé) (5 crédits, optionnel)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *
Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

Si la Shoah incarne bien la crise extrême de la civilisation humaniste et chrétienne, cela ne signifie pas qu'il faille l'isoler de l'histoire. Ce serait une terrible erreur de ne s'intéresser qu'au seul judéocide. Il ne saurait être question de "sacraliser" le génocide des Juifs, de "perdre" la shoah en la plaçant en quelque sorte "hors" de histoire. La solution finale se comprend et s'inscrit, d'une part, dans la longue tradition antisémite de l'Occident chrétien, d'autre part, dans un vingtième siècle hantée par la question raciale; d'où les violences coloniales et/ou ethniques du siècle dernier. Les Herero, les Arméniens et les Tutsi ne peuvent malheureusement qu'en témoigner. Qui plus est, l'histoire ne s'est pas arrêtée après Auschwitz. Il serait faux de croire que notre monde s'est définitivement mis à l'abri d'atrocités similaires. C'est ce qu'ont malheureusement confirmé les récents exemples de purification ethnique en ex-Yougoslavie et de génocide au Rwanda. Une étude comparée des génocides est non seulement légitime, mais nécessaire si l'on veut dégager les traits spécifiques de chaque cas particulier. Rapprocher la Shoah d'autres génocides perpétrés par des dictatures modernes ne saurait soulever aucune objection de principe. Par ailleurs, seule une méthode comparative permet de parvenir à une définition claire de la singularité de l'assassinat des Juifs par les Nazis

Contenu de l'unité d'enseignement *

Qu'est-ce qu'un génocide et qu'est-ce qu'il n'est pas ? Qu'est-ce qui différentie les concepts de « génocide », « crime contre l'humanité » ou encore « épuration ethnique » ? Quelles en sont les conditions historiques nécessaires et suffisantes ? Qu'est-ce qui rend certains groupes vulnérables à la persécution ? Comment expliquer le basculement de la terreur traditionnelle (pogromes antisémites, anti-arméniens, anti-tutsi) vers le génocide ? Après l'examen des théories sociologiques de génocide, nous étudierons les cas concrets de génocides du XXème siècle : Namibie (1904), Arménie (1915), Shoah (1941), Rwanda (1994) et de nettoyages ethniques (Bosnie, Kosovo).

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Cours magistral suivi systématiquement d'un débat. Projection de documentaires et de powerpoint, etc.

Support(s) de cours indispensable(s) * Oui (1)
Autres supports de cours
Références, bibliographie et lectures recommandées *
IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *
Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *
Langue d'évaluation *

Français ou anglais

French or English for the final essay

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Philosophie et sc. sociales
Quadrimestre * Premier quadrimestre (NRE : 17015)
Horaire * Premier quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *
Lieu d’enseignement *
VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page