AIDE | QUITTER
   

Année académique 2017-2018
23/10/2017
Image transparente
Dernière modification : le 11/08/2017 par Bolle, Francine

Langue/Language


Critique historique appliquée aux sciences sociales
HIST - D102

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Critique historique appliquée aux sciences sociales
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 6 (1e cycle-BA)
Discipline * Histoire
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Francine Bolle (coordonnateur)
Coordonnateur Francine Bolle
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises *
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - B-GEOG - Bachelier en sciences géographiques, orientation générale - Poursuite de cursus (5 crédits, optionnel)
- B1-POLI - Bachelier en sciences politiques, orientation générale - Bloc 1 (5 crédits, obligatoire)
- B1-SHUM - Bachelier en sciences humaines et sociales - Bloc 1 (5 crédits, obligatoire)
- B1-SOCA - Bachelier en sociologie et anthropologie - Bloc 1 (5 crédits, obligatoire)
- CEPULB - Conseil de l'Éducation Permanente de l'Université Libre de Bruxelles (3 crédits, obligatoire)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *

Le cours de "Critique historique appliquée aux Sciences sociales" contribue au développement des référentiels de compétences suivants :

  • Faire preuve de discernement dans la sélection des sources d’informations pour pouvoir les utiliser adéquatement ;
  • Développer une éthique personnelle - Réfléchir de façon indépendante - Respecter des règles de déontologie - Refuser le plagiat - Déconstruire les stéréotypes - Développer un sens critique aigu des phénomènes de société ;
  • Argumenter de façon critique et développer une cohérence interne dans l’argumentation ;
  • Replacer tout élément dans son contexte socio-historique et à avoir un regard rétrospectif sur des évènements d’actualité :
  • Analyser les relations de pouvoir dans les sociétés (à travers une analyse critique de la propagande et de la production de l’information).  
Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

À l'issue de cette unité d'enseignement, l’étudiant sera capable :

  • de maîtriser les principaux savoirs et savoir-faire de la méthode de la Critique historique et de pouvoir les appliquer (et donc les transposer) à l’ensemble des documents et informations au sens large (des documents écrits jusqu’aux images, films, etc. en passant par les témoignages ou encore les données chiffrées). Il devra être capable de produire une synthèse argumentée sur la fiabilité et le crédit que l’on peut accorder à une source d’information ;
  • d’expliquer les origines de la Critique historique et son évolution ;
  • d’identifier les grands principes, enjeux et outils de la propagande, de pouvoir les déceler dans des cas concrets;
  • de rendre compte des différents apports des autres branches des sciences humaines (sciences sociales et sciences politiques) dans la construction des savoirs historiques et inversément, des apports de la discipline historique aux sciences sociales et politiques.
Contenu de l'unité d'enseignement *

Qu’est-ce que la critique historique ? - Interconnexion des disciplines - Qu’est-ce que l’Histoire ? Instrumentalisation de l’histoire et des informations (analyse des principaux ressorts et outils de la propagande) - Ethique et indépendance scientifique dans la construction des savoirs - Renouvellement de l’histoire : la « nouvelle histoire » - La genèse de la critique historique, ses précurseurs et son évolution dans le temps - Typologie des sources, problèmes liés à leur conservation et à leur collecte - La méthode de la critique historique : La critique externe (critique d’authenticité ou de provenance) - La critique de restitution - La critique interne  (la critique d’interprétation, la critique de compétence, la critique de sincérité, la critique d’exactitude, le contrôle et la comparaison des témoignages) - Les applications spécifique de la Critique historique aux données chiffrées, aux témoignages et aux images (décodage des techniques de mise en scène,de trucages et de retouches des photos et des films) - Conclusion : le libre-examen et le principe du doute systématique.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Cours magistral avec participation des étudiants en réalisant des exercices d’application de la Critique historique sur des documents (textes, photos, films, graphiques, affiches de propagande, etc.). Le cours s’appuie sur de nombreuses illustrations et exemples, projetés à l’aide d’un support Powerpoint. L’enseignement comporte également une part de travaux personnels de l’étudiant (communiqués au cours et via l'UV : une lecture, la visite d’une exposition, le visionnage d’un film, l’analyse d’un document).

Support(s) de cours indispensable(s) * Oui (1)
Autres supports de cours

Syllabus disponible sur l’université virtuelle.

Références, bibliographie et lectures recommandées *

Outre la récolte de données et d’exemples dans la presse et sur internet, le cours de Critique historique appliquée aux sciences sociales s’appuie entre autres sur les ouvrages et articles suivants :

  • Balle F., Introduction aux médias, P.U.F., Paris, 1994.
  • Chaunu P., Histoire quantitative, histoire sérielle, Cahier des annales, n°37, éd. Armand Colin, Paris, 1978.
  • Copié-collé..., former à l'utilisation critique et responsable de l'information : [actes du] Colloque organisé le 31 mars 2009 par le Pôle universitaire européen de Bruxelles Wallonie et le Centre de l'économie de la connaissance de l'Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 2009.
  • De Smet T., Guide pour l’éducation aux médias audiovisuels. S’initier, d’informer, se former, éd. par la Médiathèque de la Communauté française de Belgique, Bruxelles, 1990.
  • Dorban M., La critique de l’information, contribution de la critique historique, éd. Bruylant, Louvain-la-Neuve, 2000.
  • Ferro M., Comment on raconte l’histoire aux enfants à travers le monde entier, éd. Payot, Paris, 1992.
  • Genicot L, Critique historique, éd. Cabay, Louvain-La-Neuve, 1979.
  • Godding P., Principes de Critique historique, Louvain-La-Neuve, 1989.
  • Jaubert A., Le commissariat aux archives. Les photos qui falsifient l’histoire, Éd. Barrault, Paris, 1986.
  • Matériel didactique, Musée de la communication, Berne 2008.
  • Morelli A., Critique historique, syllabus de cours, Presses universitaires de Bruxelles, Bruxelles.
  • Morelli A., Principes élémentaires de propagande de guerre, utilisables en cas de guerre froide, chaude ou tiède, éd. Aden, Bruxelles, 2010.
  • Morgenstern O., L’illusion statistique. Précision et incertitude des données économiques, éd. Dunod, Paris, 1972.
  • Pycke J., La critique historique : un long chemin à parcourir entre le témoignage et la synthèse, éd. Academia Bruylant, Louvain-la-Neuve, 2000.
IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Examen écrit 

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

L'examen est noté sur /20. Pour réussir l'unité d'enseignement, il faut obtenir 10/20 à l'unité d'enseignement.  

Langue d'évaluation *

Français

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Philosophie et sc. sociales
Quadrimestre * Premier quadrimestre (NRE : 23687, 36709)
Horaire * Premier quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *

Francine Bolle - contact par mail à l'adresse suivante : fbolle@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *

Campus du Solbosch

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page