AIDE | QUITTER
   

Année académique 2017-2018
11/12/2017
Image transparente
Dernière modification : le 29/03/2016 par DE CANNIERE, Charles

Langue/Language


Sylviculture et qualité du bois
BING - F4003

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Sylviculture et qualité du bois
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 7 (2e cycle-MA/MC/MA60)
Discipline * Bioingéniérie
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Charles DE CANNIERE (coordonnateur)
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises * Botanique, écologie générale et physiologie végétale
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - CEPULB - Conseil de l'Éducation Permanente de l'Université Libre de Bruxelles (5 crédits, obligatoire)
- M-IRBAS - Master en bioingénieur : sciences agronomiques, à finalité spécialisée (5 crédits, obligatoire)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *
Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

Ce cours aborde le bois sous le double aspect de la matière première produite par l’arbre et du matériau permettant des utilisations très diversifiées. L’objectif général est de faire comprendre à l’étudiant l’influence du mode de sylviculture et donc des itinéraires techniques mis en œuvre sur la qualité du bois produit. Il s’agit d’établir le lien entre les caractéristiques de la matière première produite en forêt et les exigences posées par les transformateurs et les utilisateurs du matériau bois. Pour ce faire, le cours est organisé en deux parties données en parallèle chaque semaine durant le premier quadrimestre. La première porte sur la sylviculture et donc sur les modalités de production de la matière première, tandis que la seconde traite de l’étude du matériau bois tant sur le plan anatomique que technologique.

 

Au terme de cet enseignement, l’étudiant sera capable de :

- Mener une analyse critique d’un plan de gestion forestière et de ses objectifs de production.

- Estimer l’impact des techniques sylvicoles sur l’arbre et le peuplement aux différents stades de développement.

- Relier l’importante variabilité des caractéristiques du bois à son origine biologique (composition, structure, propriétés physiques et mécaniques, durabilité).

- Expliquer le comportement du bois en fonction de sa structure.

- Etablir les relations entre les propriétés du bois et ses multiples usages.

- Proposer des itinéraires sylvicoles visant à satisfaire les exigences particulières des utilisateurs du matériau bois.

- Identifier des échantillons de bois de différentes espèces (résineux et feuillus) par l’examen d’échantillons de bois à la loupe binoculaire et de coupes anatomiques au microscope (selon la liste des caractéristiques IAWA).

- Situer les enjeux de l’intégration de la sylviculture dans la filière forêt-bois et discuter de leur prise en compte dans l’élaboration d’une politique forestière à l’échelle d’une région (sur la base de ce qui aura été présenté pour la Région Wallonne).

Contenu de l'unité d'enseignement *

La première partie est une introduction à la sylviculture dédiée à des étudiants bioingénieurs en sciences agronomiques et donc non destinés à une spécialisation en foresterie. Cette partie est divisée en 6 chapitres qui abordent successivement :

- Des éléments d’économie forestière utiles à la description du contexte forestier, de la filière forêt-bois et des enjeux de la gestion forestière aux échelles mondiale, européenne et belge.

- Les notions de régime et de structure des forêts sur la base concrète des modes d’organisation et des objectifs de gestion dominant dans les forêts wallonnes. Les principales caractéristiques des peuplements et la notion de capital forestier.

- Les traitements et les soins aux forêts.

- Les modes d’estimation du volume, de la qualité et de la valeur des arbres en vue de leur exploitation et commercialisation.

- La mesure de la production forestière.

- Une étude de cas sur le douglas pour illustrer les relations sylviculture – qualité du bois.

 

La deuxième partie traite de l’anatomie et de la technologie du bois et est structurée en 5 chapitres :

- Présentation des caractéristiques générales du bois en insistant sur son origine biologique. Croissances primaire et secondaire. Anatomie quantitative. Argumentaire pour une utilisation accrue du bois en substitution à d’autres matériaux.

- Composition chimique du bois et distributions des constituants dans la paroi des cellules.

- Structure macroscopique du bois (trois dimensions, plan ligneux, cernes de croissance…). Structure microscopique du bois (types et modes d’agencement des cellules, caractéristiques IAWA pour l’identification des espèces avec InsideWood). Ultrastructure du bois (organisation de la paroi cellulaire).

- Propriétés technologiques du bois : les défauts et les systèmes de classement ; les propriétés physiques ; les propriétés mécaniques ; la durabilité (résistance aux champignons et insectes).

- Les procédés et les produits de la première transformation.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

4 ECTS (48h) sont consacrés à l’explication des bases théoriques évoquées ci-dessus. Les exposés sont appuyés sur des exemples concrets et des situations réelles issues des forêts wallonnes publiques et privées.

Une excursion de deux jours avec une nuitée en Ardenne (1 ECTS) est organisée au début du mois de mai (2ème quadrimestre). Elle a pour but de mettre les étudiants en contact avec des gestionnaires forestiers et des responsables d’industries de la transformation du bois. Les thèmes abordés portent globalement sur divers aspects de la gestion des forêts publiques (sylviculture des feuillus et des résineux, conservation et protection de la nature,…) et sur des thèmes non repris dans le cours comme par exemple l’application de la directive Natura 2000, l’écocertification ou la sylviculture « pro sylva ». Selon les excursions, les visites d’entreprises concernent les pépinières, le Comptoir de matériels forestiers de reproduction du Service Public de Wallonie, les scieries, les usines de panneaux de fibres ou de pâte à papier.

Support(s) de cours indispensable(s) * Non
Autres supports de cours

Sur l’UV, les étudiants ont accès aux :

- diapositives du cours ;

- notes complémentaires sur la sylviculture et sur l’anatomie et la technologie du bois.

Références, bibliographie et lectures recommandées *

Schütz J.-P., 1990. Sylviculture 1 – principes d’éducation des forêts. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, Suisse, 243 p.

Schütz J.-P., 1997. Sylviculture 2 – la gestion des forêts irrégulières et mélangées. Presses polytechniques et universitaires romandes, Lausanne, Suisse, 178 p.

Otto H.-J., 1998. Écologie forestière. IDF, Paris, 397 p.

Nyland R., 2002. Sylviculture: concepts and applications. 2nd Edition. McGraw-Hill, USA, 682 p.

Shumlsky R., Jones P.D., 2011. Forest Products and Wood Science: an introduction. Sixth Edition. John Wiley & Sons / Wiley-Blackwell, 477 p.

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

L'évaluation est réalisée en janvier et basée sur un examen écrit d’une durée de 3h et comportant 8 questions ouvertes et 2 analyses de coupes anatomiques. L’examen consiste à tester les acquis d’apprentissage et la capacité à effectuer des liens entre les deux parties du cours. L’excursion ne fait pas l’objet d’une évaluation mais la participation des étudiants est fortement recommandée. Elle est organisée au deuxième quadrimestre pour permettre l’assimilation préalable des bases théoriques et pour des raisons liées à l’avancement de la période de végétation.

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

Une seule note basée sur l’évaluation de l’examen écrit. La pondération des questions est précisée sur le questionnaire.

Langue d'évaluation *

Français

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Sciences
Quadrimestre * Premier quadrimestre (NRE : 39217)
Horaire * Premier quadrimestre
Volume horaire

5 ECTS répartis en 48 h de théorie et 12 h d'excursions.

VI. Coordination pédagogique
Contact *

Charles De Cannière – cdecanni@ulb.ac.be – 02 650 48 97 – UR : Ecologie du Paysage et Systèmes de Production végétale - Campus de la Plaine, bâtiment NO, aile O, niveau 3, local 2.O3.208.

Lieu d’enseignement *

Campus de la Plaine. L’horaire des deux séances hebdomadaires et les locaux sont indiqués sur GeHoL.

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page