AIDE | QUITTER
   

Année académique 2017-2018
24/11/2017
Image transparente
Dernière modification : le 16/09/2017 par VANHAESEBROUCK, Karel

Langue/Language


Le spectacle vivant en Belgique
ARTC - B515

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Le spectacle vivant en Belgique
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 7 (2e cycle-MA/MC/MA60)
Discipline * Arts du spectacle
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Karel VANHAESEBROUCK (coordonnateur)
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises *
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - M-ARTSV - Master en arts du spectacle, à finalité appliquée: spectacle vivant (5 crédits, obligatoire)
- M-PGECUS - Master en gestion culturelle (5 crédits, optionnel)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *

Connaissance de l'histoire récente du théâtre francophone en néerlandophone en Belgique; connaissance de l'organisation et des enjeux du secteur culturel à Bruxelles

Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

- se familiariser avec l'histoire récente du théâtre néerlandophone en francophone en Belgique

- comprendre sur quelle histoire l'actualité de la scène théâtrale a été construite

- comprendre l'organisation institutionnelle du paysage théâtrale en Belgique ainsi que sa politique culturelle

- développer une perspective critique et curieuse sur la diversité des pratiques en Belgique, entre autres, via quelques expériences plus pratiques

- comprendre les enjeux des grands débats du secteur

Contenu de l'unité d'enseignement *

Le cours « Le Spectacle en Belgique » propose une initiation aux développements du théâtre néerlandophone et francophone en Belgique aux XXe et XXIe siècles. Il se compose d’un nombre de cours ex cathedra sur l’histoire récente du théâtre néerlandophone (par Karel Vanhaesebrouck) et du théâtre francophone (par Karolina Svobodova) en Belgique et un séminaire thématique autour de la politique culturelle en Fédération Wallonie-Bruxelles (par Jean-Gilles Lowie et Karel Vanhaesebrouck), et cela au moment où les décisions politiques autour des nouveaux contrats-programmes seront probablement connues. Nous clôturerons notre parcours par une grande table ronde organisé ensemble avec le Revue Alternatives théâtrales : suite à l'entrée en vigueur du nouveau décret des arts de la scène, de l'harmonisation des calendriers de subventionnement et des décisions ministérielles relatives au financement des théâtres et des compagnies pour la période 2018-2022, quel nouveau paysage des arts vivants se dessine-t-il en Fédération Wallonie-Bruxelles


En complément de ce parcours, les étudiants du Master en Arts du Spectacle vivant participeront à un parcours d’approfondissement et à deux workshops pratiques supplémentaires :

  1. participation au Festival CIFAS 27.09-1.10 10h > 18h (avec les étudiants MA1).
  2. Les étudiants de ce cours seront aussi offerts un Master Class de la metteuse en scène Frédérique Lecomte autour de sa méthode de travail en zones de conflits, notamment, le 25 et le 26 septembre. Cette session de travail fonctionnera comme une sorte de prélude au workshop.
  3. Workshop Tania Alice “Projet-Performance pour animaux”, du 2 au 8 octobre à Para Daiza.

Les étudiants en GECU souhaitant rejoindre un de ces workshops sont la bienvenue, la seule condition étant que chacun(e) participe au workshop dans son entièreté (pas de tourisme pédagogique).

Présence obligatoire pour toutes les sessions.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Cours d'introduction. Recherche autonome et présentations. Rencontres. Séminaires.

Support(s) de cours indispensable(s) * Oui (1)
Autres supports de cours
Références, bibliographie et lectures recommandées *

Aron, Paul (1995). La mémoire en jeu. Une histoire du théâtre de langue française en Belgique. Bruxelles : Théâtre National / La Lettre volée.

Delcuvellerie, Jacques (2012). Sur la limite, vers la fin. Repères sur le théâtre dans la société du spectacle à travers l’aventure du Groupov. Bruxelles : Groupov / Alternatives théâtrales

Delhalle, Nancy (2006). Vers un théâtre politique. Belgique francophone 1960-2000, Le Cri-ULB-ULg.

Delhalle, Nancy (2006). Un théâtre qui s’affirme, nouvelles écritures en jeu. 1980-2000, dans Un siècle en cinq actes. Les grandes tendances du théâtre francophone au XXe siècle, Bruxelles, Le Cri – Centre Belge de l’Institut International du Théâtre.

De Keersmaker, Anne Teresa & Bojana Cvejic (2012). A choreographer’s score. Bruxelles : Rosas / Mercatorfonds

Divers auteurs (2013). Martine Wijckaert / Théâtre La Balsamine, Alternatives théâtrales 115.

Dries, Luk Van den (2004). Corpus Fabre. Observaties van een repetitieproces. Gent: Van Imschoot (également disponible en français).

Hillaert, Wouter (e.a.) (2007-2010), Toneelstof, 4 tomes, Bruxelles: VTi.

Fabre, Jan (2009). Le pouvoir des folies théâtrales. Paris : L’Arche.

Piemme, Jean-Marie (2012). Le souffleur inquiet. Bruxelles : Espace Nord.

Tindemans, Klaas (2012). De afgewezen erfenis van Brecht. Of : postmodern theater in Vlaanderen, een vergissing. De Witte Raaf, 122. http://www.dewitteraaf.be/artikel/detail/nl/3727

Vanhaesebrouck, Karel (2009). ‘Le patrimoine flamingant sur la scène flamande contemporaine: reconstruction ou déconstruction identitaire?’ in Tiphaine Karsenti, Martial Poirson (sous la dir.), « Mémoires de l’oubli. Aux marges du répertoire de l’Antiquité à nos jours », Etudes Théâtrales, nr. 44-45, pp. 159-168. 

Vanhaesebrouck, Karel (2013). L’exception flamande: mythe ou réalité. Théâtre/Public (à paraître).

Vos, Staf (2012). Dans in België 1890-1940. Leuven: Universitaire Pers Leuven.

Vreux, Benoît (dir. ) (2009). Jouer le jeu. De l'autre côté du théâtre belge. Éditions Luc Pire. Collection "Les Cahiers du XX Août"

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Le cours se clôture par un travail final qui prendra la forme d’un essai critique publiable, dans une revue comme Alternatives théâtrales (5000 mots environs). Les étudiants sont libre de proposer une forme alternative de qualité (document audiovisuel, cahier iconographique, essai visuel ou autre) : il s’agira dans ce cas d’argumenter auprès du professeur la pertinence intellectuelle de votre proposition (qu’est-ce que la forme proposée me permet de faire contrairement à l’option plus classique d’un texte écrit ?). Les sujets sont proposés par les étudiants et doivent être validés par le professeur.  

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

Travail final 100%

Le professeur peut vous accorder un bonus de participation (présence et engagement dans le cours) de 3 points maximum ou il peut sanctionner votre absence en cours (aussi partielle) ou manque d’investissement avec un maximum de 5 points.

 

 

 

Langue d'évaluation *

français

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Lettres, Traduction et Comm
Quadrimestre * Premier quadrimestre (NRE : 25499)
Horaire * Premier quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *

Karel Vanhaesebrouck : Karel.vanhaesebrouck@ulb.ac.be - J56.3.105

Permanences en 1e quadrimestre : mercredi 14h30 – 17h00

Assistante :Karolina Svobodova : karolina.svobodova@ulb.ac.be

Secrétariat: Mme Linda Salah (02/650.42.42) Bureau : J56.1.104

Lieu d’enseignement *

Campus Solbosch

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page