AIDE | QUITTER
   

Année académique 2016-2017
23/09/2017
Image transparente
Dernière modification : le 25/08/2015 par VERBANCK, Florence

Langue/Language


Anthropologie de la globalisation
SOCA - D468

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Anthropologie de la globalisation
Langue d'enseignement * Enseigné en anglais
Niveau du cadre de certification * Niveau 7 (2e cycle-MA/MC/MA60)
Discipline * Sociologie et anthropologie
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Alexander S. NEWELL (coordonnateur)
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises *
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - CEPULB - Conseil de l'Éducation Permanente de l'Université Libre de Bruxelles (5 crédits, obligatoire)
- M-ANTRS - Master en anthropologie (5 crédits, obligatoire)
- M-COOPS - Master en sciences de la population et du développement (5 crédits, optionnel)
- M-ETEUS - Master en études européennes (5 crédits, optionnel)
- M-PINTG - Master en sciences politiques, orientation Relations internationales, à finalité Mondialisation et politiques publiques (5 crédits, optionnel)
- M-POLIG - Master en sciences politiques, orientation générale (5 crédits, optionnel)
- M-SOCOS - Master en sociologie (5 crédits, optionnel)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *
Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

L'objectif du cours est de doter l’étudiant d’outils théoriques, méthodologiques et empiriques pour analyser, interpréter et expliquer les multiples facettes des processus actuels de globalisation, de lui donner les moyen de se positionner face à ces processus, de se situer dans la littérature qui leur est consacrée et d’être capable d’étudier des situations concrètes en relation avec la globalisation.

Contenu de l'unité d'enseignement *

Le cours examinera les dynamiques sociales, culturelles et économiques de la globalisation, tout en tenant compte du caractère polysémique du terme et de la diversité des réalités et des expériences qui y sont associées. Il discutera des difficultés méthodologiques, théoriques et empiriques qui accompagnent l’étude de la globalisation. Comment l’anthropologie, historiquement intéressée par le « local » et par l’étude des sociétés « à petite échelle », a-t-elle répondu aux défis posés par les mouvements de personnes, de capital, de marchandises, et d’idées à l’échelle globale ? Comment pouvons-nous théoriser la globalisation tout en faisant droit à la diversité de vécus individuels ? Le cours mobilisera la théorie anthropologique et sociologique, ainsi que des études ethnographiques dans des pays du Nord et du Sud pour appréhender les phénomènes associés à la globalisation. Un accent particulier sera mis sur l’anthropologie du néolibéralisme, et deux séances seront dédiées à l’analyse de ses effets politiques, économiques, et culturels. Le cours explorera ensuite pendant plusieurs séances quelques-uns des phénomènes au cœur du processus de la globalisation, tels que la restructuration du travail et de la consommation, ainsi que les flux migratoires et des réfugiés. Tout au long du cours, l’accent sera mis sur la diversité des expériences de la globalisation, et sur les inégalités et les exclusions qu’elle crée.

 

Programme du cours :

1. Introduction

2. Théories de la dépendance & des systèmes-monde

3. Politique & gouvernance néolibérale

4. Néolibéralisme et culture

5. Globalisation, identités et subjectivités

6. Production, travail & chaînes de valeur globales

7. Les marchandises & la consommation

8. Les paysans dans l'économie globale

9. La migration et les diasporas

10. Le transnationalisme et les réfugiés

11. Les mouvements sociaux & l’alter-mondialisme

12. Questions méthodologiques et conclusions du cours

 

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Cours ex cathedra suivi d’une discussion avec les étudiants

Support(s) de cours indispensable(s) * Oui (1)
Autres supports de cours

Portefeuille de lecture

Références, bibliographie et lectures recommandées *

Lecture obligatoire d’un livre (disponible aux PUB) : Mintz, Sidney. 2014 (1985). La douceur et le pouvoir. La place du sucre dans l’histoire moderne. Nouvelle édition. Bruxelles : Éditions de l’Université de Bruxelles.

Voir également autres indications dans le portefeuille de lecture

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Travail à rendre et examen écrit

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

Essai de 3.000 mots max. (50%)

Examen écrit (50%) : une question sur le livre (10 points) et une question sur le cours (10 points)

Langue d'évaluation *

Français ou anglais

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Philosophie et sc. sociales
Quadrimestre * Deuxième quadrimestre (NRE : 17195)
Horaire * Deuxième quadrimestre
Volume horaire
VI. Coordination pédagogique
Contact *

N'hésitez pas à prendre contact avec le professeur au début ou à la fin du cours

dregnier@ulb.ac.be ; hhoechne@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *
VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page