AIDE | QUITTER
   

Année académique 2016-2017
24/11/2017
Image transparente
Dernière modification : le 20/09/2015 par LENAERTS, Marc

Langue/Language


Anthropologie médicale
SOCA - D466

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * Anthropologie médicale
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 7 (2e cycle-MA/MC/MA60)
Discipline * Sociologie et anthropologie
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Marc LENAERTS (coordonnateur)
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises * non
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement - M-ANTRS - Master en anthropologie (5 crédits, obligatoire)
- M-HHAARD - Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité Didactique (5 crédits, optionnel)
- M-HHAARM - Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité Musées et conservation du patrimoine mobilier (5 crédits, optionnel)
- M-HHAARP - Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité Pratique de l'archéologie (5 crédits, optionnel)
- M-HHAARV - Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité Mondes de l'art et culture visuelle (5 crédits, optionnel)
- MS-SOCA - Master de spécialisation en sociologie-anthropologie (5 crédits, optionnel)
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *
Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

Le cours d'anthropologie médicale traite d'une thématique transversale et n'est donc lié à aucune aire géographique particulière, bien qu'en pratique il aboutisse à interroger de façon plus soutenue et plus insistante notre propre système médical, dont tous les étudiants ont une connaissance directe. Je laisse absolument de côté les aspects sociologiques de la question, qui sont traités ailleurs à l'ULB, pour me concentrer sur une réflexion sur les diverses manières de donner sens à la maladie, à la santé, au corps et à la personne, à l'art de guérir. Je les aborde comme des constructions élaborées à partir d'une étroite imbrication de pratiques et de représentations qui souvent peuvent se contredire et surtout s'oblitérer mutuellement sur certains points – d'où l'aspect complexe et changeant de la plupart des systèmes médicaux.

Contenu de l'unité d'enseignement *

Un bref rappel des origines me sert d'abord à souligner combien cette branche de l'anthropologie reste problématique, sans doute parce que ses enjeux peuvent difficile­ment être maintenus à distance, et combien notre propre regard peut lui aussi être considéré comme le résultat d'une construction parmi d'autres. J'aborde ensuite de façon plus détaillée quelques exemples de médecines « exotiques ». Le but en est double. Il s'agit bien entendu d'abord de mettre en évidence la différence des approches et des enjeux thérapeutiques, par contraste avec les nôtres. Mais je ne veux pas me cantonner dans un discours limité à la stricte ethno­médecine, et c'est surtout un retour à la réflexivité que je cherche en relevant certaines lectures réductrices ou erreurs d'interprétation, tout à fait significatives à la fois du désir et de la difficulté à sortir de notre propre cadre conceptuel.

C'est à partir de là que je reprends ensuite une réflexion plus générale sur l'efficacité thérapeutique, chez nous et ailleurs. Je la présente explicitement comme une question non résolue, mais qui peut malgré tout être approchée sous des angles d'interrogation assez divers : la biomédecine et le pluralisme médical, les maladies de la douleur chronique, la gestion de l'infortune, la problématique de la douleur, l'efficacité de certaines ritualisations… Il paraît alors fort difficile de réduire notre système médical à la seule biomédecine, même dans des lieux aussi emblématiques que l'hôpital.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

cours ex cathedra

Support(s) de cours indispensable(s) * Non
Autres supports de cours

PDF et textes sur le site du LAMC

Références, bibliographie et lectures recommandées *

variables selon les années

IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

examen individuel, sur le cours et sur un texte complémentaire au choix

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

cote globale

Langue d'évaluation *

français

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Philosophie et sc. sociales
Quadrimestre * Deuxième quadrimestre (NRE : 17193)
Horaire * Deuxième quadrimestre
Volume horaire

ULB

Philosophie et sc. sociales

Deuxième quadrimestre ("premier quadrimestre" est une erreur, que je ne sais comment corriger...)

VI. Coordination pédagogique
Contact *

mlenaert@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *

campus du Solbosch

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page