AIDE | QUITTER
   

Année académique 2016-2017
24/11/2017
Image transparente
Dernière modification : le 01/10/2016 par Enescu, Cristina

Langue/Language


AC - Architecture et cinéma
ARCH - P7103

I. Informations générales
Intitulé de l'unité d'enseignement * AC - Architecture et cinéma
Langue d'enseignement * Enseigné en français
Niveau du cadre de certification * Niveau 7 (2e cycle-MA/MC/MA60)
Discipline *
Titulaire(s) * [y inclus le coordonnateur] Cristina R. Enescu (coordonnateur), Catherine BAUDE, Véronique J. Boone, Maurizio COHEN, Thomas VILQUIN
II. Place de l'enseignement
Unité(s) d'enseignement co-requise(s) *
Unité(s) d'enseignement pré-requise(s) *
Connaissances et compétences pré-requises * Enseignements théoriques et pratiques BA1>BA3 acquis. Compétences personnelles : assiduité aux cours, prise d’initiative et de responsabilité, participation active aux activités extrauniversitaires comme des festivals, master class, projections publiques.
Programme(s) d'études comprenant l'unité d'enseignement
III. Objectifs et méthodologies
Contribution de l'unité d'enseignement au profil d'enseignement *

L’option vise l’acquisition des compétences suivantes :

1. Ouvrir le champ culturel, y englobant une culture audio-visuelle et exprimer sa démarche personnelle à travers ce médium, l’utilisant dans le cadre de ce même cours en parallèle avec d’autres moyens de lecture et de représentation ; 2. S’ouvrir vers des disciplines associées à l’architecture (cinéma, sciences humaines, art et culture); 3. Fabriquer et transmettre une expertise spatiale ; 4. Interagir avec des acteurs engagés dans les questions liées à la ville, à l’espace et à l’architecture et mettre à l’épreuve sa capacité d’observation, d’écoute, d’analyse, de synthèse et de communication ; 5. Communiquer de façon claire, concise et structurée vers diverses catégories de public, des informations, des réflexions, des idées autour des questions architecturales et urbaines et témoigner de la manière dont les utilisateurs perçoivent et s’approprient les espaces urbains ; 6. La rencontre de cinéastes et la découverte de films engagés dans la société, mise à nu par l’objectif de la caméra et la puissance du récit, ouvre des champs de réflexion et de prise de conscience essentiels pour construire en tant qu’architecte un engagement citoyen et une pratique éveillée; 7. Connaissances de pratiques, méthodes, techniques et outils de fabrication du film.

Objectifs de l'unité d'enseignement (et/ou acquis d'apprentissages spécifiques) *

1. Développer son propre langage architectural en expérimentant la vidéo comme médium d’analyse urbaine et de création architecturale ; 2. Intégrer des connaissances et des techniques filmiques et en faire un usage critique et pratique ; 3. Acquérir des compétences supplémentaires dans une discipline de représentation et de communication spatiale ; 4. Arriver à identifier, comprendre et déconstruire les évidences, les opinions et les lieux communs en adoptant une posture critique à l’égard de l’architecture dans ses multiples dimensions et réactions qu’elle suscite ; 5. Aborder simultanément les deux thématiques de point de vue scientifique et expérimental et être en mesure de communiquer le résultat de ses recherches à travers des médiums différents qui se complètent et se renforcent réciproquement; 6. Comprendre les logiques du métier de cinéaste, dans lequel des enjeux spatiaux, perceptifs et architecturaux sont présents, et pouvoir y mobiliser, en s’appropriant les outils et les méthodologies propres à cette discipline, les compétences acquises durant la formation en architecture

Contenu de l'unité d'enseignement *

Cette année 2016-2017, l’Option architecture et Cinéma continue le travail réflexif commencé l’année dernière sur la question de l’interstice et de l’intervalle dans l’espace public, en se focalisant cette fois sur la thématique des « traces urbaines », dans l’idée que toute réalité appelle une forme de fiction, qui associe à cette réalité un monde imaginaire propre et/ou collectif. La double notion d’ « interstice-intervalle » est vue comme une réalité urbaine d’écarts spatio-temporels que présente la ville comme entité construite où coexistent des réalités multiples auxquelles l’accès n’est ni direct, ni immédiat.

La recherche des « traces » dans la ville est le mobile d’action et d’investigation urbaine qui vous est proposé » cette année.

L’idée de traces est introduite sous forme d’intrigue : « Quelque chose est en train de se passer dans la ville et on ne sait pas ce qu’il se passe ». La notion de "traces" est également l'indice qui ouvre des faille dans le visible pour passer au-delà du décor et qui met en question la frontière entre réalité et fiction.  

Le territoire d’investigation est celui de Bruxelles.

La ville d’Alghero en Sardaigne s’associe cette année comme complémentarité à la ville de Bruxelles. Cette association fictionnelle est le prétexte de la réalisation d’un « pont entre les deux villes » qui se concrétisera de manière effective par un déplacement à Alghero et une présentation du travail de l’Option Cinéma de cette année dans le cadre de la Faculté d’Architecture d’Alghero.  

A travers différents médias (texte, photographie, vidéo, prise de son, dessin, installation, cartes, installations), Bruxelles sera décliné de manières différentes, par une multiplicité de points d’ancrage et selon une diversité d’angles de vue et de médiums de lecture et de communication.

Un court-métrage de 10 minutes sera réalisé par chaque équipe, ainsi qu’un dossier de présentation du film et une mise en scène de toutes les démarches de construction de l’attitude et de l’idée qui a mené à la réalisation du film, considéré comme une construction urbaine en soi.

Les courts-métrages réalisés par les équipes d’étudiants vont révéler tout autant de points de vue sur le réel. Ils seront individuellement cohérents et entiers. Articulés entre eux selon un montage qui lui-même racontera le lieu, ils produiront un film urbain polyphonique.

Méthodes d'enseignement et activités d'apprentissages *

Enseignement présentiel et sur le terrain.

Exposés et recherches théoriques, notions  techniques, rencontres avec des professionnels du monde du cinéma, création en groupe, tournages, observations in situ, analyse référencée et entrainement à l’écriture du film, projections, voyage. 

Support(s) de cours indispensable(s) *
Autres supports de cours

Notes de cours, références et sources bibliographiques et média. Vu que le cours prévoit une alternance entres des cours théoriques, des rencontres avec des cinéastes, des sorties dans l’espace urbain et dans des lieux culturels, la présence aux cours est indispensable à la réussite.

Références, bibliographie et lectures recommandées *

Des références bibliographiques et audio-visuelles seront données au fur et à mesure de l’avancement du cours. L’option organisera des projections internes et des sorties auxquelles il est important d’y participer. Pendant le cours, seront indiquées les opportunités culturelles à saisir (festivals, projections publiques, découverte de centres média) et il sera demandé aux étudiants d’assister aux événements et de s’informer par eux-mêmes. En parallèle, les participants au cours adopteront une attitude active et éveillée et seront amenés à déterminer par eux-mêmes les références et les sources complémentaires et spécifiques à leurs travaux d’investigation, de recherche et de création.

Il est égallement essentiel de voir des films (documentaires, expérimentaux, des courts-métrages, des fictions) et aussi, considérer la ville comme une source en elle-même.


IV. Evaluation
Méthode(s) d'évaluation *

Évaluation continue, production finale d'un court-métrage et de son dossier de présentation et examen théorique.

Construction de la note (en ce compris, la pondération des notes partielles) *

Évaluation continue et participation active 40/100. Production finale, dossier et examen 60/100

Langue d'évaluation *

français ou anglais

V. Organisation pratique
Institution organisatrice * ULB
Faculté gestionnaire * Architecture
Quadrimestre * Année académique (NRE : 44821)
Horaire * Premier quadrimestre - Deuxième quadrimestre
Volume horaire

Quadrimestre 1, jeudi 10h à 18h.

Participation à des projections, masterclass, festivals en déhors des heures de cours.

Voyage.

VI. Coordination pédagogique
Contact *

roxane.enescu@ulb.ac.be

Lieu d’enseignement *

Faculté d'Architecture de l'ULB. Place Flagey 19, 1050 Bruxelles

VII. Autres informations relatives à l’unité d’enseignement
Remarques

Le Laboratoire Cinématographique de Recherche sur la Ville sera initié cette année à partir du cours à Option Architecture et Cinéma. Des fonds FEE ont été octroyés pour sa dotation en matériel de tournage et de prise de son.

Le cinéaste belgo-italien Giovanni Cioni est l'invité de l'Option Architecture et Cinéma. Un workshop est prévu à Sassari en collaboration avec le cinéaste invité et la Faculté d'Architecture d'Alghero le 15/12/2016.

Lien pour deux des neuf films réalisés en 2015-2016 : H.Loeve, J.Knoch, J.Gardoni, L.Desmartin : https://vimeo.com/151196432 (mdp: flagey); Anthony Karkan: https://vimeo.com/153662773 (mdp: CICATRICES_AK_OAC)

 


Retour aux détails du cursus
Image transparente
Passer directement au début de la page